Bouillon d’os Collag√®ne Recette

Mis à jour le
5/5 - (1 vote)
  • Niveau de difficult√© : Facile
  • Temps de pr√©paration : 15 minutes
  • Temps de cuisson : 18 √† 24 heures
  • Temps total : Environ 18h30 √† 24h15
  • Nombre de portions : 3 √† 4 litres de bouillon

ūüć≤ Pourquoi consommer du collag√®ne ?

Le collag√®ne, c’est pas juste un mot √† la mode dans le monde de la sant√© et de la beaut√©, les amis. C’est le big boss quand il s’agit de maintenir la souplesse et la bonne sant√© des articulations. Imaginez √ßa comme l’huile dans le moteur de votre voiture, mais pour votre corps. Sans lui, on serait tous un peu plus rouill√©s, si vous voyez ce que je veux dire.

ūüć≤ Les bienfaits du bouillon d‚Äôos sur notre corps

Parlons vrai, le bouillon d’os, c’est pas seulement une histoire de grand-m√®re pour soigner le rhume. Ce truc est charg√© de bienfaits. En gros, c’est comme si vous donniez √† votre corps un super aliment capable de soutenir l’appareil digestif, de r√©parer la muqueuse intestinale, de vous aider √† surmonter la maladie cŇďliaque, les maladies auto-immunes et m√™me de d√©toxifier le foie. Pas mal, hein ?

ūüć≤ Liste des ingr√©dients pour pr√©parer le bouillon d’os

  • 1 kg d‚Äôos de boeuf (et quand je dis de BONNE Qualit√©, je ne plaisante pas)
  • 1 oignon
  • 2 carottes
  • 2 branches de c√©leri
  • 2 cuill√®res √† soupe de vinaigre de cidre (c’est la cl√©, les amis)
  • 1 bouquet de persil
  • 1 cuill√®re √† caf√© de gros sel
  • 1 cuill√®re √† caf√© de poivre noir (pour pimenter les choses)
  • 2 gousses d‚Äôail

ūüć≤ La recette du bouillon d’os

Préparation

Premi√®re chose √† faire, pr√©chauffez votre four √† 150¬įC/300¬įF. C’est parti pour une petite s√©ance de bronzage pour nos os. Disposez-les sur une plaque √† biscuit et enfournez pour 30 min. Une fois dor√©s √† souhait, sortez-les et laissez-les refroidir un peu, juste le temps de leur dire au revoir.

Ensuite, c’est l’heure du plongeon. Prenez une grande marmite ou une mijoteuse, ajoutez de l’eau, le vinaigre (notre petit secret pour extraire tous les bons trucs des os) et les os. Laissez √ßa de c√īt√© le temps de pr√©parer les l√©gumes.

Coupez en deux les carottes, l’oignon, et les branches de c√©leri (pas besoin d’√™tre un chef √©toil√© pour √ßa). Balancez le tout dans la marmite, ajoutez le persil, le sel, et c’est parti pour un long voyage √† feu doux pendant 18 √† 24h. Oui, vous avez bien lu, on n’est pas sur une recette express ici, mais le jeu en vaut la chandelle. 30 min avant de couper le feu, jetez le persil et les grains de poivre dans la marmite pour un max de saveur.

Quand tout est bien infusé, retirez du feu et laissez tiédir. Filtrez le bouillon avec une passoire en pressant bien les légumes pour ne rien perdre.

Utilisation

Allez, un petit bol de ce nectar par jour avant chaque repas, et vous verrez, votre corps vous dira merci.

Ah, et avant que j’oublie, voici quelques astuces bonus pour vous :

  • Vari√©t√© d’os : N’h√©sitez pas √† m√©langer diff√©rents types d’os (boeuf, poulet, poisson) pour un bouillon encore plus riche en nutriments. Chaque type d’os apporte son petit plus.
  • Petit plus aromatique : Pour ceux qui aiment exp√©rimenter, ajouter quelques √©pices comme du clou de girofle, de la cannelle ou m√™me un peu de curcuma pendant la cuisson. √áa va booster non seulement les saveurs mais aussi les propri√©t√©s anti-inflammatoires de votre bouillon.
  • Le secret de la gel√©e : Si vous voulez que votre bouillon se g√©lifie (signe d’une haute teneur en collag√®ne), assurez-vous d’inclure des parties g√©latineuses comme les pattes, les jointures ou les os √† moelle.
  • Pour les press√©s : Si le temps vous manque, sachez que vous pouvez aussi utiliser une cocotte-minute pour r√©duire consid√©rablement le temps de cuisson. Comptez environ 2 heures √† haute pression.
  • R√©utilisation des os : Oui, vous avez bien entendu ! Vous pouvez r√©utiliser les os pour faire plusieurs fourn√©es de bouillon. Ils sont bons tant qu’ils continuent √† lib√©rer du go√Ľt et des nutriments dans le bouillon.

Alors, lancez-vous et faites de ce bouillon d’os un rituel dans votre cuisine. Non seulement c’est un geste d’amour pour votre corps, mais c’est aussi un pied de nez √† la soci√©t√© du tout jetable. Et puis, entre nous, rien ne vaut la fiert√© de dire : ¬ę¬†C’est moi qui l’ai fait !¬†¬Ľ

Bonne d√©gustation, et souvenez-vous, la cuisine, c’est avant tout un plaisir et une aventure. √Ä vos marmites !

FAQ

La pr√©paration du bouillon d’os collag√®ne demande du temps, mais c’est un processus simple. Apr√®s avoir pr√©chauff√© les os au four, ils sont mijot√©s √† feu doux pendant 18 √† 24 heures. Ce temps de cuisson prolong√© est essentiel pour s’assurer que tous les bienfaits, y compris le collag√®ne, les min√©raux et les acides amin√©s, soient bien extraits des os et transf√©r√©s dans le bouillon.

Le collag√®ne est crucial pour la sant√© car il joue un r√īle vital dans la structure et la fonction de plusieurs tissus corporels, y compris la peau, les os, les cartilages, les tendons et les vaisseaux sanguins. Il aide √† maintenir l’√©lasticit√© et la fermet√© de la peau, contribue √† la sant√© des articulations en maintenant le cartilage, et soutient la robustesse des os et des muscles. Avec l’√Ęge, la production naturelle de collag√®ne diminue, d’o√Ļ l’int√©r√™t d’int√©grer des sources de collag√®ne, comme le bouillon d’os, dans notre alimentation.

Le bouillon d’os est riche en collag√®ne car il est pr√©par√© √† partir d’os, de tendons, de ligaments et d’autres parties de l’animal riches en collag√®ne. Lors de la cuisson lente, le collag√®ne est extrait des tissus et se dissout dans le bouillon, le transformant en une source concentr√©e d’acides amin√©s, min√©raux et bien s√Ľr, de collag√®ne. Ce processus est renforc√© par l’ajout de vinaigre de cidre, qui aide √† extraire ces nutriments pr√©cieux des os.

Photo of author

À propos de l'auteur

Vincent, √©tabli √† Toulouse et √† Nice, est un di√©t√©ticien nutritionniste d√©di√© √† l'am√©lioration du bien-√™tre et de la sant√© par le biais de l'alimentation. Avec une approche holistique, il int√®gre dans ses pratiques les derni√®res recherches en nutrition tout en respectant les traditions culinaires locales. Dipl√īm√© de l‚Äô√Čcole de Di√©t√©tique et de Nutrition Humaine (EDNH) de Lyon en 2012, Vincent a enrichi son parcours professionnel par des exp√©riences vari√©es, allant des consultations priv√©es √† des collaborations avec des centres de r√©adaptation et des clubs sportifs. En plus de son travail en cabinet, il est engag√© dans des projets communautaires visant √† sensibiliser √† une alimentation saine et durable.

Laisser un commentaire